Placée sous le thème « Notre Révolution Numérique », la 4e édition de la Semaine Nationale de l’entrepreneuriat dans le Numérique a ouvert ces travaux mardi à Conakry. Initiée par le Ministère des Postes, des Télécommunications et de l’Économie Numérique en partenariat avec l’Agence de Promotion des Investissements Privés, elle vise à faire la promotion de l’entrepreneuriat dans le numérique par le biais de développement de solutions/applications « Made in Guinée » pour permettre de répondre à des problématiques locales.

La cérémonie d’ouverture de cette 4e édition a été marquée par la présence du Président de la République, Le Professeur Alpha Condé qui a salué les efforts et moyens déployés pour faire avancer le secteur de la technologie. Il a par ailleurs rappelé qu’il reste encore beaucoup de travail à faire afin de réduire le gap entre la Guinée et certains pays africains dont le Rwanda. Le Chef de l’Etat a déclaré que « ce rendez-vous a pris des dimensions internationales et continu de gagner en notoriété et attirer de plus en plus de Guinéens et bien d’autres nationalités. Mon gouvernement croit au potentiel de développement de l’économie numérique pour accélérer le développement des autres secteurs socio-économique y compris la santé, l’éducation, l’artisanat et l’agro-industrie. Nous avons investi plus de 300 millions de dollars ce qui démontre la volonté du gouvernement de vraiment impulser ce secteur » va-t-il expliquer.

Dans le même sens, la Présidente du comité d’organisation, Mme Kaba Aminata, dira que la Guinée a consenti d’importants investissements ces dernières années dans le domaine des TIC à travers l’atterrissement du câble sous-marin, la construction du Backbone national et le déploiement des réseaux mobiles. « C’est indispensable que le numérique soit un véritable levier de développement socio-économique et environnemental pour permettre à chaque Guinéen et en particuliers aux plus jeunes, d’exprimer et de développer leur créativité. Nous ne devons pas subir, mais plutôt porter cette révolution numérique, en saisir toutes les potentialités, en modifiant nos façons de travailler » a-t-elle dit.

Pour sa part, le ministre Moustapha Mamy Diaby a rappelé que la révolution numérique guinéenne est celle ambitionnée par le Président de la République, Alpha Condé pour permettre à chaque Guinéen où qu’il se trouve de bénéficier des avancées dans l’écosystème des technologies innovantes. Cette opportunité permet de diversifier les sources d’apprentissage et de qualifier l’enseignement. « Le Président de la République a également pris en compte une des couches sociales les plus importantes de notre société : les filles et les femmes. Il a également instruit de faire en sorte que l’entrepreneuriat féminin soit supporté et encouragé par l’introduction des technologies de l’information et de la communication. »

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here