UNE GUINEE NOUVELLE EST POSSIBLE

Discours de Mme la Ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Economie Numérique au CNT sur le projet de loi APDP

Projet de Discours de Mme la Ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Economie Numérique au CNT sur le projet de loi APDP

Monsieur le Président de la Commission,

Honorables Conseillers et membres de l’Intercommission du Conseil National de la Transition,

Mesdames et Messieurs en vos grades, rangs et qualités respectifs,

  1. C’est avec une conviction profonde et une détermination sans faille que je me présente devant vous ce matin pour défendre ce projet de loi essentiel à notre pays, portant création, attributions, organisation et fonctionnement de l’Autorité de Protection des Données à Caractère Personnel en République de Guinée.
  2. Sous la direction éclairée du Président de la République, le Général de Corps Armée Son Excellence Mamady Doumbouya, nous avons placé la digitalisation au cœur de notre stratégie de développement socio-économique. Cette vision est également portée par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, et l’ensemble de son équipe, qui œuvrent activement à la numérisation des services publics pour faciliter l’accès des citoyens guinéens à ces services. En effet, nous aspirons à faire du numérique le principal canal d’accès aux services publics pour tous nos concitoyens.
  3. La digitalisation, tout en offrant des opportunités exceptionnelles de progrès et de modernisation, introduit un nouveau défi majeur : la gestion des données, souvent qualifiées de « nouvel or noir ». Ces données incluent des informations personnelles sensibles concernant chacun d’entre nous – nos parents, nos enfants et nous-mêmes. Il est donc impératif d’adopter une réglementation proactive, plutôt que réactive, pour encadrer la collecte et le traitement de ces informations.
  4. Ce projet de loi marque une avancée significative pour notre pays en matière de protection des données personnelles. En instituant une autorité dédiée, nous réaffirmons notre engagement à respecter et à protéger les droits fondamentaux et les libertés de nos citoyens. La création de l’Autorité de Protection des Données à Caractère Personnel (APDP) est une étape cruciale pour garantir que les traitements de données sont conformes aux lois en vigueur.
  5. L’APDP aura pour mission de sensibiliser les citoyens sur leurs droits et obligations en matière de protection des données, de recevoir et d’examiner les déclarations, de répondre aux demandes d’avis, et d’établir des règlements internes visant à garantir la sécurité et la confidentialité des informations personnelles. Elle agira avec intégrité, neutralité, impartialité et transparence, indépendamment du pouvoir politique et des autres acteurs concernés.
  6. Ce projet de loi s’inscrit dans une démarche de réflexion approfondie et de volonté affirmée de renforcer la protection des données personnelles en Guinée. En adoptant ce texte, nous établissons les fondations d’une gouvernance numérique responsable et respectueuse des droits individuels.
  7. Permettez-moi de souligner l’importance de ce projet pour la confiance des citoyens. Dans un monde où les données jouent un rôle de plus en plus central, il est essentiel de garantir que les informations personnelles sont traitées de manière sécurisée et respectueuse de la vie privée.
  8. L’adoption de ce projet de loi ne représente pas seulement un pas en avant pour notre pays, mais aussi un signal fort envoyé à nos citoyens et à la communauté internationale quant à notre engagement en faveur des droits de la personne et de la protection de la vie privée.
  9. Je vous invite, chers membres de l’Intercommission, à soutenir ce projet de loi, qui est non seulement une nécessité pour la protection de nos données, mais aussi un levier pour la confiance et la modernisation de notre économie numérique.
  10. Je vous remercie pour votre attention et reste à votre entière disposition pour toute question ou clarification supplémentaire.
  11. Je vous remercie.

Partager:

Facebook
Twitter
LinkedIn