𝐂𝐞 𝐥𝐮𝐧𝐝𝐢 𝟐𝟗 𝐍𝐨𝐯𝐞𝐦𝐛𝐫𝐞 𝟐𝟎𝟐𝟏, sous la Présidence du Premier Ministre Chef du Gouvernement 𝐌𝐨𝐧𝐬𝐢𝐞𝐮𝐫 𝐌𝐨𝐡𝐚𝐦𝐞𝐝 𝐁𝐞́𝐚𝐯𝐨𝐠𝐮𝐢 , le Ministère des Postes, des Télécommunications et de l’Economie Numérique, en partenariat avec la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), a lancé officiellement la première édition du camp de codage des filles africaines connectées:« 𝐂𝐎𝐃𝐈𝐍𝐆 𝐂𝐀𝐌𝐏 ».

La cérémonie d’ouverture a connu la présence du 𝐌𝐢𝐧𝐢𝐬𝐭𝐫𝐞 𝐝𝐞 𝐥’𝐞𝐧𝐬𝐞𝐢𝐠𝐧𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭 𝐏𝐫𝐞́-𝐔𝐧𝐢𝐯𝐞𝐫𝐬𝐢𝐭𝐚𝐢𝐫𝐞 𝐞𝐭 𝐝𝐞 𝐥’𝐚𝐥𝐩𝐡𝐚𝐛𝐞́𝐭𝐢𝐬𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧, 𝐝𝐮 𝐑𝐞𝐩𝐫𝐞́𝐬𝐞𝐧𝐭𝐚𝐧𝐭 𝐝𝐞 𝐥𝐚 𝐂𝐄𝐀, 𝐝𝐮 𝐂𝐨𝐨𝐫𝐝𝐨𝐧𝐧𝐚𝐭𝐞𝐮𝐫 𝐑𝐞́𝐬𝐢𝐝𝐞𝐧𝐭 𝐝𝐞𝐬 𝐍𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧𝐬 𝐔𝐧𝐢𝐞𝐬 𝐞𝐧 𝐆𝐮𝐢𝐧𝐞́𝐞, 𝐝𝐮 𝐑𝐞𝐩𝐫𝐞́𝐬𝐞𝐧𝐭𝐚𝐧𝐭 𝐀𝐝𝐣𝐨𝐢𝐧𝐭 𝐝𝐞 𝐥’𝐔𝐍𝐈𝐂𝐄𝐅, 𝐝𝐞 𝐥𝐚 𝐫𝐞𝐩𝐫𝐞́𝐬𝐞𝐧𝐭𝐚𝐧𝐭𝐞 𝐝𝐞 𝐔𝐍 𝐖𝐨𝐦𝐞𝐧 , de plusieurs institutions internationales ainsi que celle des cadres du Ministère des Postes, des Télécommunications et de l’Economie Numérique. Durant six jours du 𝟐𝟗 𝐍𝐨𝐯𝐞𝐦𝐛𝐫𝐞 𝐚𝐮 𝟎𝟒 𝐃𝐞́𝐜𝐞𝐦𝐛𝐫𝐞 𝟐𝟎𝟐𝟏, 𝟐𝟓𝟎 jeunes filles et femmes vont bénéficier de formations axées sur les technologies de l’information et de la communication ( TIC). 

Dans son allocution 𝐌𝐨𝐧𝐬𝐢𝐞𝐮𝐫 𝐌𝐨𝐡𝐚𝐦𝐞𝐝 𝐁𝐞𝐚𝐯𝐨𝐠𝐮𝐢, Premier Ministre Chef du Gouvernement a remercié l’ensemble des partenaires techniques et financiers pour l’appui dont la République de Guinée a bénéficié pour l’organisation de ce séminaire et a réitéré l’engagement du  Chef de l’État, de lui-même et de l’ensemble du Gouvernement son engagement à accompagner le département pour faciliter l’accès aux opportunités techniques et technologiques aux jeunes filles et femmes de la République de Guinée. 

𝐌𝐦𝐞 𝐥𝐚 𝐌𝐢𝐧𝐢𝐬𝐭𝐫𝐞 𝐀𝐦𝐢𝐧𝐚𝐭𝐚 𝐊𝐀𝐁𝐀 s’est quant à elle exprimée en ces termes : «A travers le monde entier, les jeunes filles et les femmes demeurent toujours nettement sous-représentées dans les domaines liés aux sciences, de la technologie, de l’ingénierie, des mathématiques (STEM). Etant diplômée des sciences mathématiques et ingénieure de formation, je peux vous confirmer que ce constat est malheureusement réel, mais aussi fort heureusement muable.» 

Madame la Ministre a tenu à rappeler l’objectif principal de cette rencontre, celui de faire progresser les compétences en Technologies de l’information et de la Communication (TIC) en Afrique et de combler le fossé numérique entre les genres à travers le continent.

A noter que cette première journée s’illustre par des séances de Speed dating en développement Web et jeux vidéo et en robotique …pour ne citer que ceux là .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here