Ce jeudi 06 Mai 2021, Sous la Présidence du Ministre des Postes, des Telecommunications et de l’Economie Numérique Said Oumar Koulibaly, la 4ème Réunion du Conseil des Ministres des TIC (CMTIC4) de l’Alliance Smart Africa s’est tenue virtuellement en présence des différents Ministres des Etats membres de l’Alliance, de son conseiller en charge de l’accès universel et de la formation ainsi que celui en charge des questions d’économie numérique.

L’objectif de cette réunion était principalement de :
• Présenter l’état d’avancement de la mise en œuvre des résolutions des 2ème et 3ème conseils des Ministres des TIC ( CMTIC2 & CMTIC3)
• Présenter les réalisations pour l’année 2020 ;
• Valider l’Accord établissant l’Alliance Smart Africa ;
• Valider les Lignes Directrices 01/19 Portant Réglementation de l’Itinérance et des Communications Internationales au sein de l’espace Smart Africa ; mais également,

Présenter les progrès réalisés sur les projets suivants :

  • Projet Pilote sur la gestion intelligente des déchets             
  • Projets pour lutter contre le COVID-19 et au-delà 
  • Smart Africa Digital Academy (SADA) Académie Numérique de Smart Africa
  • Achat en vrac/gros               
  • Le fonds BLOC Smart Africa   
  • Le projet Kommtrace

Lors de son discours d’ouverture, M. Said Oumar Koulibaly Ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Economie Numérique et Président du Conseil des Ministres des TIC de Smart Africa a affirmé :«Je suis ravi de voir la croissance de l’Alliance Smart Africa à 31 États membres. Notre vision reste de représenter toute l’Afrique et de transformer le continent en un marché numérique unique.  Le Conseil des Ministres doit permettre d’accélérer la mise en œuvre, par nos gouvernements, de nos différentes initiatives dans Smart Africa tout en protégeant l’intérêt de nos pays respectifs. Ainsi, il nous faut regarder de près pendant cette réunion le projet sur le Réseau Africain Unique (RAU) et aboutir à des conclusions qui nous permettent d’avancer avec la mise en œuvre de cet important projet phare pour toute l’Alliance. Aujourd’hui, la pandémie de Covid-19 a affecté nos façons de vivre, de travailler et d’interagir. Cependant, elle a accéléré l’avancement de l’adoption de la technologie à travers l’Afrique. Alors que nous cherchons des moyens viables de faire face à la pandémie, restons vigilants pour veiller à ne pas perdre les acquis de l’adoption des TIC. J’ai l’honneur d’ouvrir cette réunion et j’attends avec optimisme des discussions engageantes et progressistes avec des actions concrètes aujourd’hui. Je ne saurai terminer mon propos sans remercier le Président de la République de Guinée le Pr Alpha Conde et tous les autres chefs d’Etat membres de notre Alliance pour les efforts fournis pour l’atteinte des objectifs de l’alliance Smart Africa. »

C’est sur une note de satisfaction que s’est clôturé ce 4eme conseil des ministres TIC de l’Alliance Smart Africa. Monsieur le ministre a remercié l’ensemble des participants pour leur présence, signe de leur engagement à faire de l’Afrique un marché unique digital pour le bien des populations du continent. Le prochain rendez-vous est donc pris pour le mois d’octobre prochain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here